Qui suis-je?

Je suis Pascale Léger, j’ai 52 ans, mariée avec deux filles qui sont maintenant de belles jeunes femmes, et je viens aussi de « prendre du grade » en devenant tout récemment la fraiche et jeune grand-mère d’une magnifique petite fille. Je suis pleine de gratitude pour tous les cadeaux que m’offre la vie sur le plan personnel !

Dans la nature je suis dans mon élément : d’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours grimpé dans les arbres et fait des cabanes. Plus tard jeune adulte, j’ai vécu dans la forêt certains de mes plus beaux moments, seule ou avec mes amis pendant nos soirées autour du feu où nous aimions nous retrouver ensemble. Je suis originaire de la région de Fontainebleau (sud 77), et n’ai jamais eu envie de m’en éloigner, car dans la forêt je suis chez moi !

Comment je suis devenue une enseignante spéciale

Un jour, après quelques années à faire des boulots sans grande conviction, j’ai saisi l’ opportunité de devenir enseignante, alors que mes études de commerce ne m’y avaient pas destinée. Cette mission a naturellement fait sens pour moi : accompagner de jeunes en grande difficulté dans leurs apprentissages scolaires, est venu guérir une blessure profonde d’injustice vécue personnellement à l’école.

Pas simple au départ de s’occuper d’un public si difficile. Mais ces 25 années de professeure des écoles dans deux institutions médico-sociales, m’ont amenée à me spécialiser dans la déficience intellectuelle et l’autisme en 2015, où j’ai obtenu mon CAPA-SH dans une option intitulée pompeusement « Troubles des fonctions cognitives et du spectre autistique ». Je connais parfaitement les élèves à besoins spécifiques (TSA, Dys, TDA/H, HP…), et je maitrise aussi des techniques de communications alternatives (formée Makaton® et PECS).

Comment mes passions ont nourri ma façon d’enseigner

J’ai tout naturellement mis en œuvre la Pédagogie par la Nature et la Pédagogie de projets axée le plus souvent sur l’Education au Développement Durable, pour aider mes élèves à dépasser leurs blocages, à retrouver le plaisir d’apprendre et l’estime de soi, en leur partageant ma passion pour la nature.

La pédagogie de la coopération (formée par Isabelle Peloux aux Amanins) et la Communication Non Violente (formée à la CNV® par Catherine Schmider – Déclic Education), sont aussi venues étayer ma pratique de « Passeuse de Nature » au fil des années, et validée par ma formation Eveil et Nature en 2020.

Une autre de mes passions est la connaissance des sagesses ancestrales, et nombreuses ont été les lectures qui m’ont aidée à cheminer spirituellement : « Les quatre accords Toltèques » de Don Miguel Ruiz contribuent depuis une vingtaine d’années, à me soutenir au quotidien. Ils m’ont inspiré l’écriture d’un conte animalier pour les enfants intitulé « Le trésor de la Pie Pelette », que j’utilise dans le cadre de mes ateliers de régulation relationnelle.

Comment mon cheminement personnel soutient mes accompagnements

Puis un jour, j’ai éprouvé le besoin de passer de la théorie à la pratique pour continuer d’avancer spirituellement : c’est avec Arnaud Riou que j’ai appris à ajuster ma posture d’accompagnante Congruente, pour devenir Praticienne de la Voie de l’A.C.T.E® (Approche Consciente de la Totalité de l’Etre), en suivant sa formation pendant trois années.

Et maintenant, à l’aube de ma « cinquantaine », j’éprouve le besoin de poursuivre mon cheminement personnel auprès d’Anathé avec La danse des cinq louves®, qui m’enseigne depuis plusieurs années, comment m’ouvrir à la dimension sacrée de ma féminité, et porter des cercles de femmes. Je suis en chemin…

Aujourd’hui sur la voie de la transmission avec la nature comme toile de fond, mes compétences, ma sensibilité et mes qualités relationnelles sont au service de mon accompagnement.

Je donne des clés aux enfants (quel que soit leur profil) et aux adultes, pour qu’ils apprennent à être naturellement heureux, en suivant leur propre chemin.

Call Now Button